Menu
Galerie
vukovar-01 vlkolinec-08 bambouseraie-01 21. Col d'Agnès 70. Saint-Lizier 24 Tanger mont-saint-michel-01 la-pernelle-01 amsterdam-16 chambre 10

A Sète

Thalea 15

D’un côté, la mer et un port de pêche plein de vie, de l’autre, l’étang de Thau et ses parcs à huîtres.

Bouzigues 01

L’île singulière vue de Bouzigues. Histoire de Sète.

Port 180

Tournée vers la culture méditerranéenne, italienne dans l’âme, Sète affirme son caractère.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sete 07

La maison natale de Jean Vilar.

Sete 08

La maison natale de Georges Brassens.

 

Castellas 180

Avec le récent aménagement du littoral, de la plage du Lido jusqu’à Marseillan, la « Serenissime » offre de belles perspectives. Aménagement du littoral.

 

(…) Sète (est) une ville qui, sans en avoir l’air, concentre le génie libertaire, autrement dit, le génie de ceux qui ne mettent rien plus haut que la liberté. Cette ville fabrique des singularités rebelles, elle produit des individus solitaires, elle accouche de tempéraments – Brassens et Valery, Vilar et Belaval, Soulages et Combas. Excusez du peu (…) Sète vit sa vie loin de la côte des snobs et des bourgeois, des mondains et des désœuvrés,  des milliardaires et des nouveaux riches. Sète la populaire et la mal peignée, Sète l’hirsute et la tatouée, Sète la poissonnière et la harengère, Sète la ritale et l’africaine, Sète qui pourrait être la ville de Popeye – qu’on imagine mal à Saint-Tropez ou à Cannes… Sète est une force dans une époque avachie. »

Michel Onfray, extrait du texte présentation de l’exposition de Robert Combas fin 2015 à la galerie Laurent Strouk, Paris 8e.