Menu
Galerie
pointe-de-la-grande-vigie-porte-denfer-03 60-prague vlkolinec-05 grenade-46 gavarnie-06 179. Agrigente 508. Panaréa. jardin-deshaies-09 Pena de Francia 06 cimetiere-montmartre-02

Jour 21 : Papeete

Samedi 22 février 2020

Malgré un potentiel exceptionnel, le tourisme en Polynésie stagne. En cause : le coût de l’acheminement aérien et un problème de positionnement et d’image. La Polynésie reste perçue comme une destination haut de gamme ciblant des marchés de niche. La destination est en réalité peu compétitive par rapport à ses principales concurrentes, notamment les Maldives et les Seychelles.

Tahiti et la Polynésie française. Lonely Planet.

Petit déjeuner à la pension.
Balade dans le village et derniers achats.


Déjeuner au restaurant Huahine Yacht Club.
Transport à l’aéroport. Départ à 15 h 20. Arrivée à Papeete à 16 h.
Prise en charge des bagages par un prestataire et transfert dans le centre de Papeete. Balade dans une ville quasi-déserte et attente dans un bar-restaurant où on nous a gentiment préparé une recette de bénitier.
Attente du taxi pour le retour à l’aéroport pendant plus d’une demi-heure. Un peu stressant…

Le « Paul Gauguin » dans le port de Papeete.


Embarquement et décollage à 23 h 15 pour une arrivée à 7 h 20 à Paris, après un transit toujours aussi délirant à Los Angeles.
FIN DU VOYAGE.